Constats

Les sciences exactes présentent des enjeux importants pour un enseignement qui se veut égalitaire. En effet, divers éléments du système scolaire, tant au niveau des supports et contenus pédagogiques que des interventions des enseignant-e-stendent à renforcer la confiance en soi des garçons et à diminuer celle des filles.

Faire naître un intérêt pour les sciences chez les enfants des deux sexes, et ce dès leur plus jeune âge, est un enjeu d’importance quand on sait que le choix des options en secondaire (scientifique ou littéraire) conditionne le parcours universitaire puis professionnel des élèves. 

Comme nous le mentionnons dans la section « Orientation », les filles sont souvent moins nombreuses que les garçons à choisir ces filières alors qu’elles ont des résultats scolaires équivalents ou légèrement supérieurs à ceux des garçons dans ce domaine. L’âge de 15 ans est une période charnière pour les filles car c’est celui auquel les filles perdent le plus souvent tout intérêt pour les mathématiques et les sciences. Ces propos sont corroborés par une recherche concernant le rapport des filles au cours de physique. Elle relève la peur exprimée par les filles d’être mal perçues par les garçons si elles sont fortes en sciences. Il est donc importantpour les professeurs du secondairede veiller à maintenir l’intérêt de tous les élèves pour leurs disciplines.